dimanche 3 janvier 2016

VOEUX 2016

© Sylvain Desmille




1er janvier 2016:


En Israël, fusillade mortelle à Tel Aviv. Nashaat Melhem, trente et un an, Israélien musulman, ouvre le feu sur les clients à la terrasse d’un bar gay, poursuit son chemin et cent cinquante mètres plus loin, tire à nouveau. Deux mort, sept blessés dont deux graves.

En Afghanistan, un attentat suicide revendiqué par les Talibans et dirigé contre un restaurant français  de Kaboul fait deux morts dont un jeune Afghan âgé de douze ans.

En France, 804 voitures ont été incendiées lors de la Saint-Sylvestre. Une famille de Bellaing dans le Nord perd tous ses véhicules dont celui adapté pour leur fille handicapée moteur. Mais les autorités se réjouissent de cette baisse de 14,5% par rapport à l’année dernière (les chiffres n’avaient pas été communiqués). Grâce aux mesures liées à l’état d’urgence, 46% d’interpellations en plus ont pu être réalisées.

En Inde, dans l’État du Penjab, trois membres des forces de sécurité ont été tués lors de l’attaque de la base de Pathankot par des islamistes du groupe Jaish-e-Mohammed basé au Pakistan. 

En France, dans la Drôme, un Français d’origine tunisienne (il est étrange que les journalistes précisent toujours l’origine de chaque Français désormais, même lorsque il s’agit d’enfants d’immigrés certes, mais de la troisième ou  quatrième génération....) fonce en criant “Allah est grand” sur les militaires qui gardaient la grande mosquée de Valence. Les soldats répliquent en tirant. D’après les secouristes, l'individu voulait “tuer les militaires au motif qu’ils tuaient les gens”.

En France, afin d’éviter de stigmatiser les binationaux, des personnalités politiques comme Jean Vincent Placé, Olivier Duhamel, Jean-Pierre Chevènement et Natalie Kosciusko-Morizet (Julien Drai, proche du Président Hollande y réfléchirait) proposent d’appliquer le principe de la déchéance de nationalité à tous les terroristes, nationaux et bi-nationaux, quitte à créer des apatrides. La question est de savoir comment la nouvelle Constitution définira le concept de "terroriste" et comment l'appliqueront les prochains gouvernements. Les occupants nazis et la milice française qualifiaient de "terroristes "les résistants français. 

Précisément, en Arabie saoudite, accusé d’être un "terroriste" au prétexte qu’il a ouvertement critiqué la dynastie régnante sunnite au moment des Printemps arabes, le chef religieux chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr a été exécuté avec quarante-six autres personnes (dont de nombreux terroristes djihadistes effectifs - une manière de justifier par amalgame la condamnation à mort du dignitaire religieux). Les agences de presse ne précisent pas s'il a été décapité ou fusillé.  En septembre 2015 déjà, Ali Al-Nimr, âgé de dix-sept ans, chiite lui aussi, avait été condamné à mort - "par décapitation ou crucifixion jusqu'à ce que les chairs commencent à se décomposer" - pour avoir manifesté contre le régime wahhabite. Il avait été torturé au moment de son interrogatoire. Toutes ces exécutions ont lieu au moment où l'Arabie saoudite est contestée suite aux attentats du 13 novembre à Paris et économiquement fragilisée par la baisse du prix du baril de pétrole. Mais il est vrai que raviver les tensions avec l'Iran chiite, accréditer l'idée d'une guerre directe entre pays du bloc sunnite et du bloc chiite (en fait, les deux entités ont développé la même stratégie que les États-unis et l'URSS pendant la guerre froide) est aussi un moyen de forcer une hausse du prix du pétrole...


Un an après les attentats contre Charlie Hebdo dénoncés mondialement, la censure a désormais officiellement un code sur Internet. Le numéro 451, en référence au roman de Ray Bradbury Fahrenheit 451 (humour ? noir ? rire ? jaune ? ) a été validé par l’Internet Engeineering Task Force (IETF) l’organisme qui gère les références sur Internet. Ce nouveau “standard”  s’affichera lorsqu’une page ne pourra être chargée pour raison de censure. Les codes commençant par un 4 signalent d’ordinaire un message d’erreur... 

En France, le chantier de la mosquée de Vitrolles a subi un début d’incendie criminel très vite contenu par l’intervention des pompiers qui, contrairement à ce qui s'était passé en Corse ne sont pas tombés dans un guet-apens et n'ont pas été caillassés... 

En Pologne, afin de permettre aux autorités de contrôler les médias publics le ministre du Trésor pourra désormais nommer et révoquer les responsables de la télévision et de la radio anciennement choisis par concours. 

En Allemagne les deux gares de Munich ont été fermées suite à un risque d’attentat

En Turquie, le nouveau Président Tayyip Erdogan, figure emblématique pour les Occidentaux de l’Islamisme politique modéré, désireux de modifier la Constitution afin de valoriser le pouvoir du Président, a estimé publiquement que l’Allemagne d’Hitler était un exemple de régime présidentiel efficace...  

Bien sûr, pendant ce temps là, le journal de 13 heures de France 2, calé pendant l'entracte de la retransmission en direct du traditionnel Concert du Nouvel An de Vienne, occupe 90% de son temps à parler de la célébration et des feux d'artifices du Nouvel An. 



Bien loin de la méthode Coué, que 2016 soit une année ambitieuse, de force et de courage, de luttes contre la bêtise absolutiste, l’égoïsme souverain, la beaufitude narcissique et la médiocrité totalitaire, une année de joies et de succès partagés, d’intelligences sensibles et sensitives, de réels éclats de rire et de douces beautés.  Andiamo ! 




Sylvain Desmille. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire